Menu Principal

RSS Feed

A+ | A- | Reset
Le Kenya analyse le danger des e-déchets Version imprimable Suggérer par mail
 
Un réseau, dédié au partage des expériences liées au recyclage électronique, a été lancé à Nairobi.
 
L
’étude d’impact sur les e-déchets au Kenya a été lancée à Nairobi en novembre 2007, lors d’une conférence organisée par le « Kenya ICT Action Network » (KICTANeT), réunissant une trentaine de représentants d’entreprises, du gouvernement, de la société civile et des médias. Elle vise à recenser la quantité de déchets électroniques à Nairobi, à identifier les acteurs intéressés au recyclage dans le pays, à analyser la politique environnementale consacrée aux e-déchets et à mesurer l’impact social et environnemental de ces déchets.

KICTANeT a adopté une approche participative pour mener son étude et prévoit d’organiser une série d’ateliers de travail. La coordinatrice, Mme Alice Wanjira, a souligné la relation importante entre les TIC et l'environnement et a souhaité que cette étude soit un support majeur pour une gestion durable des déchets électroniques dans son pays. Un réseau «e-déchets» a également été constitué, ce qui permettra aux participants de continuer à partager leurs expériences et collaborer sur ce thème.

Le Responsable du programme e-déchets au FSN, M. Cissé Kane, a déclaré qu’il était impressionné par le niveau des débats durant cette rencontre, ainsi que par l’enthousiasme et l’intérêt des participants : «Le FSN est très heureux de lancer ce projet et nous espérons qu’il va générer une forte prise de conscience et susciter des actions concrètes au Kenya. Il serait souhaitable que ces réalisations servent d'exemple dans d'autres pays de la région.»

Le Responsable du projet à Empa, M. Mathias Schluep, a considéré que l'engagement des participants exprimait une forte volonté d'agir dans le sens du développement durable et augurait favorablement d'une maîtrise nationale de la gestion des e-déchets. Cette étude arrive en plein développement du secteur des TIC au Kenya et à un moment où le gouvernement a pris conscience de l’enjeu des déchets électroniques. «Plusieurs initiatives liées aux e-déchets sont menées sur le terrain et vont profiter à cette étude. »
 
Print Send to friend

Commentaires utilisateurs (0)
Commentaires en langue: Fr (0), En (0), Es (0)

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire

Newsletter

Revue de Presse

 
Cap Vert / Les Ministres des Télécommunications se retrouvent à Praia le l6 octobre 2008 pour parler de questions liées au secteur

Qualilearning SA vient d’adhérer au 1% de solidarité numérique

Société de l'Information : le Congo adhère au Fonds de solidarité numérique